Le pouvoir aux citoyens, maintenant !

Les urgences écologiques, sociales, éthiques et démocratiques concernent tout le monde. Mais comme tout nous est présenté comme difficile ou impossible, la méfiance grandit envers notre démocratie.

C’est souvent la résignation qui prend le pas ! L'élection municipale des 15 et 22 mars 2020 offre une formidable opportunité pour réapprendre, ensemble, l'exercice d'une citoyenneté active et reprendre en main notre destin localement.

La commune est le bon échelon pour construire un projet avec les habitants capables de s'y reconnaître et de le mettre en œuvre. La commune peut même être, un terreau de l'innovation pour bâtir des débuts de solutions aux enjeux nationaux et planétaires.

Nous croyons à une autre manière de faire de la politique, en nous libérant des contraintes technocratiques et gestionnaires. Les conseillers municipaux doivent être les animateurs des ressources citoyennes diverses qui existent dans notre ville. Rien n'est compliqué. Tout est accessible. Et tout s'invente. L'expertise d’usage au quotidien des citoyens est nécessaire pour bousculer des habitudes et des attitudes souvent trop cloisonnées, empêchant de trouver les solutions qui facilitent la vie de tous.

Les élections municipales nous fournissent la bonne occasion pour mettre à plat des règles de fonctionnement et des pratiques qui laissent les citoyens à distance. Notre liste Saint-Michel en Commun s’engage résolument à mettre en œuvre un processus qui implique l’ouverture d’espaces organisés et utiles de débat public, la rénovation des processus de décision, l’animation sereine des relations entre différents intérêts, la participation et l’engagement citoyen.

La démocratie n’est pas un concept qui se décrète, c’est une pratique quotidienne qui repose sur la confiance en la représentation et surtout sur la propre confiance de chaque habitant en sa capacité à agir.

Depuis une dizaine je milite au sein de l’association ANTICOR pour lutter contre la corruption et rétablir l’éthique en politique. Il est en effet urgent et nécessaire de réhabiliter le rapport de confiance qui doit exister entre les citoyens et leurs représentants, politiques et administratifs.

La charte éthique que nous avons élaborée comporte 50 dispositions qui précisent les obligations et droits de chacun des élus du Conseil municipal (non cumul de mandat, transparence sur les indemnités des élus et les attributions de logements, compte-rendu d’activités, prise en compte des idées de chacun…) et différents outils qui doivent faire émerger une véritable démocratie participative impliquant réellement le plus grand nombre de citoyens (Conseils de quartier présidés par des habitants, référendum annuel d’initiative locale, libre accès à tous les documents administratifs, commission de contrôle financier comprenant des citoyens tirés au sort…)

Ces obligations et ces outils ne visent pas seulement à « légitimer » les décisions prises par les élus, ils visent également à redonner confiance en la capacité d’agir des citoyens eux-mêmes ! Nous nous engageons à les mettre en œuvre et à les appliquer rigoureusement dès notre élection.

Retrouver le texte complet sur le site de notre liste (c’est ICI). Il peut aussi vous être adressé en version électronique ou papier sur simple demande à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Facebook