Get Adobe Flash player

Notre (grande) Dame de Paris, il faut aussi sauvegarder la planète et les Hommes !

Difficile de trouver les mots justes pour décrire la profonde tristesse qui nous assaille que nous soyons catholiques, croyants ou athées. Bien plus qu'un lieu de culte, Notre Dame de Paris c'est l'Histoire de France. Notre Dame de Paris c'est une architecture exceptionnelle. Notre Dame de Paris c'est aussi le savoir-faire et le travail d'ouvriers inventifs et consciencieux.

L’émotion immense est à la mesure de la place tenue par Notre Dame dans notre mémoire. C’est notre cathédrale commune. Un vaisseau qui nous porte sur le flot du temps. Il y a ceux pour qui la main de Dieu est à l’œuvre dans l’édification de ce bâtiment. Mais tous savent que si elle parait si puissante, c’est aussi parce que des hommes et des femmes se sont surpassés en créant durant deux siècle cette cathédrale.

 

 

Difficile de trouver les mots justes pour décrire la profonde tristesse qui nous assaille que nous soyons catholiques, croyants ou athées. Bien plus qu'un lieu de culte, Notre Dame de Paris c'est l'Histoire de France. Notre Dame de Paris c'est une architecture exceptionnelle. Notre Dame de Paris c'est aussi le savoir-faire et le travail d'ouvriers inventifs et consciencieux.

L’émotion immense est à la mesure de la place tenue par Notre Dame dans notre mémoire. C’est notre cathédrale commune. Un vaisseau qui nous porte sur le flot du temps. Il y a ceux pour qui la main de Dieu est à l’œuvre dans l’édification de ce bâtiment. Mais tous savent que si elle parait si puissante, c’est aussi parce que des hommes et des femmes se sont surpassés en créant durant deux siècle cette cathédrale. Nous ressentons tous ce qu’elle a signifié quand elle n’était encore qu’un plan, et à l’instant où fut planté le clou d’or d’où seront tirées toutes les lignes pour définir cette construction. Notre Dame n’a pas toujours été ce bâtiment que nous connaissons. Au XIX° siècle, Viollet le duc l’a dégagé des constructions qui venaient s’adosser et l’entourer. La ville moderne, structurée par ses monuments et ses vues dégagées, s’inventait aussi sur l’ile de la Cité. Dans le monde chrétien, les cathédrales gothiques cristallisaient la pointe avancée de l’art et de la technique. Leur construction s’est propagée comme une conquête du ciel. Plus encore, l’architecture gothique fut une forme aboutie de l’expression de la raison. Les rationalistes racontent par la construction l’ordre de la matière. Lors de la construction des cathédrales, c’est aussi un moment où des métiers se profilent, celui d’architecte émerge. Les maîtres maçons incorporent leur culture populaire en l’entremêlant à la technique savante des ogives. Les gargouilles sont aussi la forme d’une époque et d’une culture. Bien plus que l’écroulement de la flèche qui n’était après tout qu’une invention de Viollet le Duc rectifiant les imperfections de l’édifice d’origine, c’est un mixte de culture, de raison et de foi. Entre la philosophie grecque, Descartes et les Lumières, les cathédrales sont aussi un chaînon de la conquête de nos libertés.

Pour illustrer cette émotion collective il me semble utile de l’illustrer avec la première page du manuscrit du roman de Victor Hugo paru en 1831 "Notre Dame De Paris". L’intrigue se déroule en 1482. L’un des chapitres décrit le monument et son histoire, Victor Hugo insistait sur la diversité de l’architecture et de ses influences, évoquée plus haut. Ce roman est entré durablement dans la culture populaire, avec notamment deux de ses personnages, toujours présents dans l’imaginaire collectif : Esmeralda et Quasimodo. La première est une bohémienne de seize ans qui séjourne à la cour des miracles et gagne sa vie en dansant sur le parvis de la cathédrale. Le second est le carillonneur de Notre-Dame, né bossu, borgne et boiteux. En ce sens, la cathédrale Notre Dame de Paris résonne aussi comme un message d’espoir pour le VIVRE ENSEMBLE.

OUI je suis très triste suite à l'incendie qui a détruit la cathédrale Notre Dame de Paris.
OUI il faut bien sur restaurer ce patrimoine qui est une part importante de l'Histoire de France.
Mais je suis un peu choqué par la rapidité des annonces de millions d'€ de dons déjà disponibles, alors qu'on nous dit souvent qu'il ne faut pas trop taxer les très riches et que les caisses sont vides pour éradiquer la pauvreté, recruter des enseignants, des infirmières, des pompiers ou des policiers... Victor Hugo ne comprendrait pas que les très riches défiscalisent pour donner autant à Notre Dame de Paris et RIEN AUX MISERABLES !
Post-Scriptum / Résumé des principales annonces de dons pour le moment :
• 200 millions d'euros de la famille Arnault
• 100 millions d'euros de la famille Pinault
• 50 millions d'euros de la mairie de Paris
• 10 millions d'euros de la région Ile-de-France.

A suivre…

Mis à jour (Dimanche, 28 Avril 2019 14:58)

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir